La dynamique des Fécondations In Vitro

Dans le cas de fécondation in vitro, très souvent, des embryons sont morts et la mère les regarde inconsciemment.

FIV
Cette dynamique ressemble beaucoup à celle des avortements. Voici le récit de 3 constellations familiales que j’ai animées récemment et qui décrivent ce phénomène.

Première constellation familiale : rencontrer un homme

La cliente m’expose sa difficulté de rencontrer un homme. Comme je lui demande si elle a perdu des enfants, elle me dit qu’elle a fait des FIV qui n’ont pas fonctionné et qu’elle n’a pas d’enfants vivants. Je lui demande alors de prendre une représentante pour elle.

Comme sa représentante regarde au sol, j’allonge 2 personnes au sol. Celles-ci vont bien et ferment les yeux. Je fais dire à la représentante :

Un jour j’accepterai de vous voir et d’être en paix

Je demande alors à la cliente de reprendre la place de sa représentante et je clos la constellation familiale.

Deuxième constellation familiale : difficulté d’avancer dans la vie

La cliente expose sa peur qu’il arrive quelque chose à sa « fille » qu’elle a adoptée. Comme je lui demande si elle a perdu des enfants, elle me dit qu’elle a fait des FIV qui n’ont pas fonctionné. Ses yeux oscillent de droite à gauche, ce qui est souvent le cas quand la personne regarde 2 morts. Je lui demande alors de prendre une représentante pour elle.

Comme sa représentante regarde au sol, j’allonge 2 personnes au sol. Je fais dire à la représentante :

J’accepte de vous voir.

Comme un enfant va mal, je propose à la représentante de la mère de s’allonger auprès d’un enfant. Celui-ci se calme de plus en plus. Je fais alors dire à la mère :

Je resterai auprès de toi, jusqu’à ce que tu sois en paix.

J’adore cette phrase résolutrice. Elle permet à la fois de mettre l’enfant en paix et de permettre à la mère de se libérer du poids de sa culpabilité en reprenant sa responsabilité.

Troisième constellation familiale : la colère envers le mari et les enfants

La cliente m’expose la colère qu’elle a vis-à-vis de son mari, sa fille et sa mère. Comme je lui demande si elle a perdu des enfants, elle me dit qu’elle a fait des FIV qui n’ont pas fonctionné. Je lui demande alors de prendre une représentante pour elle. J’attends longtemps et sa représentante baisse alors les yeux au sol. Je demande à la cliente d’allonger une personne pour chaque enfant qu’elle a perdu. Elle en choisi 3.

Une des représentantes au sol à l’épaule gauche qui bouge. J’allonge alors un quatrième enfant au sol, à sa gauche. Je fais dire à la représentante.

Je resterai auprès de vous.

Comme la cliente, assisse sur sa chaise, a sa jambe droite qui bouge, je demande à sa représentante de s’allonger aussi à côté des enfants au sol, à sa droite. La jambe de la cliente s’arrête de bouger. Allongée au sol, je fais dire à la représentante :

Je vous vois tous les 4 et je vous donne à tous une place dans mon cœur.

Je fais dire à l’enfant :

Maman, c’est inutile d’expier, tu peux être en paix et en vie.

Je demande à la cliente de prendre sa place au sol, je lui fais répéter les phrases de résolution et je clos la constellation.

En conclusion, la dynamique est la même que celle des avortements

Nous retrouvons, dans le cas de FIV, la culpabilité de la mère qui se sent responsable de la mort d’enfants et sa tendance à expier. Elle préfère aussi être en colère plutôt que de ressentir la perte de l’enfant. Elle voudra aussi retenir un enfant vivant, qu’il soit le sien ou celui d’un autre. Nous retrouvons ainsi plusieurs dynamiques liées à l’avortement.

Si vous avez des remarques ou des questions, laissez-moi un commentaire.

, , , , , ,

2 Responses to La dynamique des Fécondations In Vitro

  1. Emma 8 février 2015 at 22 h 11 min #

    Bonjour

    J’ai des faux-jumeaux de 4 ans. Ils ne sont pas les premiers:
    BB1: grossesse extra-utérine
    BB2: échec FIV (fausse-couche)
    BB3 et BB4: échec FIV (pas de nidification)
    2 foetus décongelés mais pas réimplantés

    Pour la FIV qui a donné naissance à mes enfants: 8 ovules, 6 embryons. A J3, il en restait 4, à J5, 2. Je me suis battue pour qu’on m’implante ces 2 embryons (il faut savoir qu’à J5, si on ne réimplante pas, on ne peut pas non plus congeler…). J’ai toujours eu l’impression que le médecin m’avait menti pour les 2 autres embryons qui n’ont pas été réimplantés (ils disaient qu’ils n’évoluaient plus, je pensais que c’était un mensonge mais qu’il ne voulait pas me dire « on va jeter deux de vos embryons »).

    Ma fille est une enfant qui a bcp de problèmes d’endormissement, une colère rentrée, mais elle est aussi très timide et a peu confiance en elle. Elle a également des problèmes d’eczéma. Elle est née en second, mais par césarienne. Elle ne pouvait se retourner à cause de son frère qui lui était engagé. Mon fils est plus calme, mais au plus il grandit au plus je le trouve taciturne.

    Entre-eux, c’est toujours important de savoir qui est le premier… En lisant votre blog, je me dis que tout le monde devrait reprendre sa place car, après tout, personne n’est le premier…

    En complément, ma lignée maternelle est aussi très compliquée (maman « abandonnée » par ses parents) et mon arrière-grand mère paternelle s’est suicidée. Je suis la 4è d’une lignée de 4 filles (maman a toujours était convaincue qu’entre F2 et F3 elle avait perdu un BB, un garçon – je me suis d’ailleurs souvent sentie jouer le rôle du p’tit mec).

    Que me conseillez-vous?

    Merci!
    Emma

    • admin 9 février 2015 at 11 h 23 min #

      Emma, le mieux serait de venir en constellations familiales pour mettre de l’ordre le plus simplement possible dans votre histoire, tant de votre système d’origine que l’actuel. Cordialement

Laisser un commentaire