La douleur selon Bert Hellinger

La douleur selon Bert Hellinger

Voici une citation tiré de son livre « Der Austausch » ou l’échange.

  • Participante : j’ai remarqué que je retiens encore une douleur.

Elle sourit et hausse les épaules.

  • Hellinger : ici, il n’y a rien à faire. Que l’on ne doit rien faire, je l’ai déjà vu.

Au groupe : on doit la savourer, on doit vraiment la savourer.

La participante rit.

  • Hellinger : Ah, comme c’est joli d’avoir une telle douleur !

La participante rit encore plus fort.

  • Hellinger, au groupe : c’était une thérapie courte.

Cela m’arrive régulièrement qu’un participant me décrive une douleur à la fin d’une session de constellation familiale. J’ai testé cette réponse dernièrement et cela a marché….

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.