Accepter de voir

Voici une constellation familiale selon Bert Hellinger où un homme ne veut pas voir sa relation précédente.

La question initiale

Un homme demande à être à sa place dans sa relation de couple actuelle. Il s’est assis à la gauche de sa partenaire actuelle, ce qui signifie qu’il ne prend pas sa place standard d’un homme à la droite de sa femme.

Le premier placement

Comme je lui demande s’il a eu une relation précédente, il me le confirme et précise qu’il eut un avortement dans cette relation. Je lui demande de placer un représentant pour lui, un pour son enfant avorté et un pour la mère. Il les place ainsi :

Et le père veut se cacher derrière l’enfant pour ne pas voir la mère !

Le placement final

Je fais dire à la mère « je te remercie de prendre soin de lui » en parlant de l’enfant pour que le père accepte de regarder la mère et que l’enfant puisse s’appuyer sur lui.

Le père se décale légèrement sur la droite et accepte de regarder la mère.

En conclusion : honorer les partenaires précédents

Il est important d’honorer et d’accepter les systèmes personnels précédents pour être en paix et « prendre sa place » dans les suivants. Sinon, c’est comme si une parenthèse restait ouverte et influait sur les relations suivantes.

Pour aller plus loin

Deux livres de Bert Hellinger :

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

2 réflexions au sujet de “Accepter de voir”

  1. Bonjour ,

    Pour comprendre, le lien entre les organes et les émotions selon la MTC , pas besoin de constellation . L’expérience clinique, la prise de pouls , l’observation du patient et l’écoute suffisent .
    La constellation était certainement plus intéressante pour comprendre les organes des représentants que pour comprendre la MTC.

    Bien respectueusement , Elise

    Répondre
    • Oui, l’expérience avant tout… Vous suggérez que les représentants n’ont pas été représentants pour défendre la théorie pourrie de la MTC ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.