Les 3 règles du système familial

Bert Hellinger, par l’observation des phénomènes apparaissant lors des constellations familiales, a mis à jour l’existence de 3 niveaux de conscience :

  • La conscience individuelle cherche à appartenir au système familial. Pour cela, elle va suivre les règles du clan pour se sentir innocent.
  • Le système familial connaît 3 « règles » qui le mette en l’ordre : l’inclusion, la préséance et l’équilibre.
  • Le super-système, la grande âme, le grand tout, le grand esprit… qui apparaît lors d’une constellation familiale.

Vous avez une présentation de ces 3 niveaux de conscience dans cette vidéo.

Quelles sont ces 3 règles qui mettent ce système familial en paix ?

La première est l’inclusion

Toute personne du système a sa place. S’il est exclu, le système est en « dérangement ». Au début, Bert Hellinger excluait certaines personnes, des meurtriers, des personnes ayant abandonné des enfants. Maintenant, il ne le fait plus.

La deuxième est la préséance

Toute personne doit respecter ses aînés. Les enfants respectent les parents, les puînés respectent les aînés. Si une personne critique ses parents, elle se critique inconsciemment et ne respecte pas la vie.

La troisième est l’équilibre

Cette règle est surtout valable dans le couple, à l’origine d’un nouveau système. L’amour est l’échange entre les partenaires à l’origine du système. La fréquence de l’échange est plus importante que la quantité échangée.

Quand ces règles ne sont pas respectées, les constellations familiales permettent de les rétablir le cas échéant : la réintégration de l’exclu est opérée, des paroles de respect envers les aînés sont prononcées et un certain équilibre est restauré.

 

 

, , , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.