Le lien selon Bert Hellinger

Le lien selon Bert Hellinger

Voici un extrait du livre de Bert Hellinger A la découverte des constellations familiales : De la théorie à la pratique qui aborde le sujet du lien entre parents et enfants.

Les enfants sont attachés à leurs parents d’un amour très profond. Ils s’abandonnent complètement à ce qui leur vient de leurs parents et aux exigences de ceux-ci. Si un enfant se rend compte que ses parents se porteraient mieux s’il s’en allait, il partira avec amour. S’il apparaît que les parents ressentent une volonté d’expiation, quelle que soit la faute en question, l’enfant s’en charge volontiers à leur place, même au prix de sa vie.

Les parents ou les êtres humains en générale ont tendance à croire qu’ils disposent librement de leur vie, que leur bonheur est entre leurs mains et qu’ils peuvent agir à leur guise. Une femme imaginera peut-être qu’elle peut avoir sa fille pour elle seule, que sa fille n’appartient qu’à elle ou qu’elle peut se séparer de son mari en lui disant : « c’est ce qu’il me faut, je le fais pour moi, mais je ne supporte plus ». Elle impose à son mari les conséquences de la séparation comme si elle ne les subissait pas elle aussi. En agissant ainsi, nous oublions que nous faisons tous partie d’un réseau où chacun a la même valeur et jouit des mêmes droits, et où personne ne peut disposer d’un autre être en lui disant : « ce qui t’advient ne m’intéresse pas, je cherche mon propre épanouissement ». C’est impossible. Les conséquences en sont graves et ce sont les enfants qui les assument. Souvent, les parents se portent bien, mais les enfants prennent sur eux la culpabilité des parents et expient les fautes à leur place.

Le cœur du thérapeute doit battre à l’unisson avec celui des enfants et non celui des parents. Cette attitude lui confère le sérieux requis.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

1 réflexion au sujet de “Le lien selon Bert Hellinger”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.