Quelle est votre dynamique familiale ?

Les dynamiques révélées lors des constellations familiales selon Bert Hellinger rappellent un être dont on refuse le destin inconsciemment. Elles sont au nombre de trois : « je te le rappelle », « je te suis » et « moi, à ta place ».

– « je te le rappelle » est souvent lié à des maladies bénignes. Un problème de peau, un asthme, l’allergie rappellent un partenaire précédent du père ou de la mère. Des maladies telles que acouphènes, scléroses, paralysies, problèmes de vues rappellent des oncles, des tantes, des grands-parents atteints de la même maladie, sourds ou aveugles.

– « je te suis » est plus dangereux. Ainsi, une personne qui a perdu un frère peut avoir des accidents pour le rejoindre. Certains fument plusieurs paquets pour rappeler un père mort grand fumeur. Freud a développé son cancer de la mâchoire après le décès de sa fille.

– « Moi, à ta place » est la dynamique la plus enfantine. « Si je meurs, je vais te sauver », le sacrifice ultime et inutile. Il est illustré par le film « Breaking the waves » de Lars von Trier dans lequel la femme d’un homme dans le coma se prostitue pour qu’il revienne à la vie. Dans le film, cela fonctionne. Cette dynamique fascine l’enfant qui se croit tout puissant. Elle est souvent présente lors des troubles alimentaires comme l’anorexie, quand la fille veut mourir à la place du père.

A côté de ces 3 dynamiques existe un comportement expiatoire. Au lieu de prendre la responsabilité de son acte, l’on préfère souffrir pour alléger la peine d’autrui. « J’expie » C’est ce que fait croire la prison : en expiant, je rend la dignité à la victime. C’est tout le contraire dans la justice restauratrice….

4 réflexions au sujet de “Quelle est votre dynamique familiale ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.