Visualiser la mort du client se rapprocher

Visualiser la mort du client se rapprocher

Que peut faire une thérapeute pour ne pas tomber dans un lien thérapeutique, être Sauveuse de sa cliente ?

Voici une constellation répondant à cette question.

La question initiale

La cliente, thérapeute, me demande comment éviter de vouloir sauver ses clients.

Le placement initial

Je lui demande de placer deux représentante, une pour elle et un autre pour un client. Sa représentante, placée près de la porte, à sa droite, tourne le dos à sa cliente.

Comme sa représentante a un léger mouvement d’avant en arrière, je lui demande si elle a perdu des frères et des sœurs. Elle me répond qu’un de ses frères aînés, handicapé, est mort jeune et qu’elle a une sœur plus âgée. Je les fais venir et les place dans l’ordre…

Comme rien ne bouge, je fais venir sa mort et la retourne face à la cliente et à la mort de la cliente. Dès que la mort de la cliente arrive, la cliente met les mains sur les hanches. Cela signifie que la cliente est morbide, qu’elle se croit plus « grande » que sa mort.

Comme je rapproche la mort de la cliente, celle-ci s’apaise et baisse les mains.

Le placement final

La thérapeute, proche de sa mort, voit la mort de la cliente s’approcher d’elle.

En conclusion

Il arrive très souvent qu’un client n’accepte pas sa mort. Quelquefois, il confond le thérapeute avec sa mort et se met en colère contre lui. Quand le thérapeute imagine la mort de son client s’approcher de lui, il est plus à même de prendre de la distance et d’éviter de vouloir le sauver…

Pour aller plus loin

Les ordres de l’aide, en allemand, de Bert Hellinger, que vous pouvez avoir en français sur le site de Bernard Münch.

Un article sur le lien thérapeutique.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.