Rester ou partir de son entreprise

A quel moment décidez-vous de partir de votre entreprise ?

Voici une constellation professionnelle selon Bert Hellinger sur ce sujet qui prend en compte le respect indispensable de la hiérarchie pour être en paix.

La question initiale

La cliente qui travaille dans une entreprise privée aimerait avoir une relation plus apaisée avec sa chef. Sa chef (N+1) est un échelon en dessous du « big boss » (BB) et la personne qui a créé l’entreprise n’est plus là. Sa chef a 7 ans d’ancienneté alors que la cliente en a 28. Cette ancienneté est importante car elle détermine une hiérarchie temporelle différente de la hiérarchie organisationnelle.

Le premier placement d’une constellation professionnelle

J’ai demandé de mettre en place le fondateur et le big boss actuel afin de voir si le fondateur est respecté, sa chef (N+1), elle-même et un client de l’entreprise. Nous avons le premier placement suivant :

Dans cette configuration, la cliente et son N+1 sont en opposition et ne respectent ni la hiérarchie de l’entreprise, ni le client. Par contre, le big boss respecte le fondateur de l’entreprise.

Je teste si la N+1 a envie de partir. Je lui demande de s’éloigner et de me dire comment elle se sent. Elle se sent mal et a envie de rester dans l’entreprise.

Le deuxième placement

Je déplace la représentante de la N+1 pour la mettre à la gauche de son supérieur hiérarchique avec la cliente à sa gauche, mettant ainsi un ordre « idéal ».

Dans cette position, la N+1 se sent mal. Elle n’accepte pas sa place de « respect » envers son supérieur hiérarchique. Je teste une position de la cliente à l’extérieur et elle se sent bien.

En conclusion : avoir le choix

La cliente a le choix de rester ou non dans l’entreprise. Sa supérieure hiérarchique ne respecte pas sa propre hiérarchie et la cliente le sent. Elle a le choix de s’en aller si elle le désire ou d’attendre des jours meilleurs tout en respectant sa supérieure hiérarchique.

Il est important de respecter son supérieur hiérarchique dans une entreprise pour être en paix. Quand ce n’est pas le cas, il est possible de se reposer sur une lignée, paternelle ou maternelle en fonction de son sexe.

Pour aller plus loin

La réussite dans la vie professionnelle un livre assez récent de Bert Hellinger.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

4 réflexions au sujet de “Rester ou partir de son entreprise”

  1. Bonjour,
    C’est très intéressant. Est-ce que Bert Hellinger parle aussi de la culpabilité qu’il peut y avoir à quitter une entreprise, ou au contraire de la peur de se faire « virer » à la moindre occasion ?
    Merci,
    Florence

    Répondre
    • Il n’en parle pas. J’ai constaté que cette « culpabilité » peut venir de la nécessité de remercier l’entreprise, comme dans le cas de séparation dans un couple. La peur de se faire virer peut venir d’un besoin de « sécurité émotionnelle » qui peut venir de loin ou d’un besoin de « reconnaissance » qui n’est pas rempli dans l’entreprise.

      Répondre
  2. Cela me parle énormement. J ai quitté l entreprise ou je travaillais après plus de 30 ans de service. Les enfants du fondateur que je connaissais sont morts et c’était la troisième génération qui prenait en charge. Mon superieur hierarchique était plus jeune que moi et avait aussi 8 ans de service. Les anciens employés qui avaient brillé du temps des fondateurs et leurs enfants ont été mis à la retraite ou considérés comme un vieux stock dépassé quoiqu’ils fassent et c’était les employés de l’age de la troisieme generation qui detenaient les meilleurs postes. Après avoir lutté autant que possible pour garder ma place, j’ai fini par quitter une fois que j en ai eu les moyens me sentant comme un citron pressé inutile. Il m a fallu du temps pour me détacher et ressentir une certaine gratitude envers l entreprise mais je ressens toujours une certaine déeption que je n’arrive pas à dépasser.

    Répondre
    • S’il existe de la gratitude, l’équilibre est rétabli. Néanmoins, il semble que l’entreprise n’est pas un grand avenir devant elle, les « jeunes » ne respectant pas les « aînés ».

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.