Le déplacement de la colère

Le déplacement de la colère

Voici une constellation illustrant le déplacement d’une émotion.

La colère déclarée est contre le frère. Et la colère d’origine est envers le père d’un enfant avorté.

La question initiale

La cliente aimerait être en paix avec son frère.

Le placement initial de la constellation familiale

Je commence par une personne seule et lui demande de choisir une représentante pour elle. Celle-ci a eu un avortement et regarde au sol. Je demande alors à la cliente si elle a eu aussi un avortement. Et elle me répond par l’affirmative. Je lui demande alors de prendre un représentant pour le père et un pour l’enfant. Le premier placement est ainsi.

Ainsi, la mère ne veut voir ni l’enfant ni le père car elle leur tourne le dos. Il se peut aussi qu’elle se prenne pour l’enfant de l’enfant, voulant s’appuyer sur lui, pour atténuer sa responsabilité. Je demande à sa représentante de se retourner pour avoir la solution classique de l’enfant qui s’appuie sur son père face à la mère.

Je lui demande de placer son frère et elle le place ainsi :

Le plaçant au niveau de son enfant, elle le confond sûrement avec son enfant avorté.

Le placement final de la constellation familiale

La solution consiste à remettre le frère à sa place, au niveau de la mère.

Et sa représentante n’a aucune animosité envers son frère.

En conclusion

Méfiez-vous des émotions. Bert Hellinger citait Arthur Janov, le créateur du cri primal qui disait:

Les émotions, c’est de la merde.

En effet, on ne peut s’y fier, surtout dans le cas d’émotions déplacées comme dans cet exemple. Dans un simple déplacement, l’origine est la même, et le destinataire change. La colère initiale contre le père va vers l’enfant puis vers le frère. Nous avons le même scénario dans le complexe d’Oedipe. Dans une deuxième constellation, la cliente me disait être en colère contre son père. L’origine était la même.

Pour aller plus loin

D’autres articles sur :

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.