Prendre le parti de son père contre le compagnon de sa mère

 Voici un extrait du livre de Bert Hellinger Les fondements de l’amour dans le couple et la famille : Constellations familiales, portant sur la dynamique d’intrication avec un partenaire précédent de la mère, appelé aussi fils à maman.

Daniel : Après la mise en place de ma constellation, je me suis souvenu que ma mère avait eu un amant qui est parti en Amérique.

H : La mère avait un amant ?

Daniel : Oui. Je l’ai rencontré un jour très brièvement. Il est reparti et je ne l’ai jamais revu. Je pense aujourd’hui que c’était l’homme de ses rêves.

H : Dans une telle situation, l’un des fils représente pour la mère ce compagnon, sans le savoir et sans que la mère le veuille. Je ne sais pas qui d’entre vous s’en est chargé, car vous êtes trois. Le jeune homme entre en con­flit avec son père et a du mal à devenir un homme. Le père ne peut lui transmettre cette force masculine car il y a une situation de concurrence.

La solution serait de dire à la mère en la regardant en face : « Celui-ci est mon père, seulement lui. Je me place à ses côtés et je n’ai rien à voir avec l’autre ». Et il devrait dire aussi à son père : « Tu es mon père et je te prends comme tel. Tu es celui qui me convient et je n’ai rien à voir avec l’autre. Je suis ton fils ».

Daniel : Je me suis souvent senti dans le rôle du con­current.

, , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire