L’interprétation de Roméo et Juliette

En prenant comme représentants des personnages d’une histoire lors de constellations familiales, nous pouvons décoder le message caché. Quelle est la signification de la célèbre pièce de Shakespeare « Roméo et Juliette » ? Que l’amour rend fou ? Qu’il est impossible d’aimer en dehors de sa famille ? Pas du tout…. Lisez-la suite.

Nous allons passer en revue les célèbres personnages, l’histoire officielle et celle décodée par la constellation familiale.

Les personnages

A Vérone, deux familles, les Montague et les Capulet, sont entraînées par d’anciennes rancunes à des rixes nouvelles. Sur cette ville règne un prince, Escalus qui devrait faire régner l’ordre.

  • Roméo est un Montague et Juliette, 13 ans, une Capulette. Les 2 ont père et mère.
  • Mercutio est un parent du prince et ami de Roméo.
  • Pâris est un jeune seigneur proche des Capulet qui aime Juliette et qui plaît à ses parents.  Tybald est un neveu de madame Capulet.
  • Frère Laurence est un moine franciscain et frère Jean un religieux du même ordre.

Voici les terribles péripéties de l’amour fatal de Roméo et Juliette.

L’histoire des terribles péripéties

Voici résumée du mieux possible la célèbre histoire tragique : bataille, mariage, re-bataille, plan franciscain qui foire et morts célèbres.

1ère bataille

Comme les Montague et les Capulet se battent l’épée à la main, le prince les menace « Si jamais vous troublez encore nos rues, votre vie payera le dommage fait à la paix ».

La fête et le mariage fait par l’Eglise

Papa Capulet donne une fête où sa fille Juliette sera présente, prévenue de l’amour de Pâris. Roméo y va masqué avec son ami Mercutio et il aperçoit Juliette, beauté trop exquise pour la terre… Il se rend sous les fenêtres de l’appartement de Juliette qui lui demande de renier son père ou de jurer de l’aimer « et je ne serai plus une Capulet ». Et de préciser « Ce lieu est ta mort si quelqu’un de mes parents te trouve ici ».

Roméo demande à frère Laurence de les marier et donne rendez-vous à Juliette par l’intermédiaire de sa nourrice. Le stratagème réussit et Laurence les marie, « la Sainte Eglise les incorpore l’un à l’autre »

Re-bataille et bannissement de Roméo

Tybald tue Mercurio qui est vengé par Roméo. Le prince bannit Roméo à Mantoue qui se cache chez frère Laurence. Celui-ci lui donne de la philosophie et concocte un plan d’enfer qu’il dévoilera le moment venu à Roméo.

Juliette accepte le stratagème de frère Laurence

Comme Juliette est promise à Pâris, prête à mourir à défaut de tout autre remède, frère Laurence lui propose de boire la liqueur d’une fiole qui répandra une léthargique humeur dans toutes ses veines. Amenée dans le caveau familial, elle se réveillera et trouvera Roméo qui sera prévenu, parole d’Eglise. Pendant ce temps maman Juliette se propose de faire tuer le dit Roméo.

Le plan divin foire

Roméo n’est pas prévenu à temps. Il achète un poison pour rejoindre sa Juliette déclarée morte. Arrivé sur sa tombe, il tue Pâris et avale le poison. Juliette se réveille et embrasse Roméo pour mourir itou.

Frère Laurence demande de l’aide à Saint François, mais rien n’y fait. La mère de Roméo a suffoqué de douleur. Laurence prévient le prince qui déclare :

Pour avoir fermé les yeux sur vos discordes, j’ai perdu 2 parents. Nous sommes tous punis…

Papa Juliette veut dresser une statue de sa fille et papa Roméo veut que son fils soit auprès de sa femme. Le prince conclue :

Cette matinée apporte une paix sinistre… Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo.

La constellation familiale

Qu’a-t-elle révélé ? Voici les principales dynamiques mises en lumière :

Les 2 camps face à face ne sont pas ceux que l’on croit

Quand les personnages se placent, nous avons 2 camps : les Montague et les Capulet côte à côte et, en face, le prince, frère Laurence et… Tybald. Mercutio est du côté de Juliette. Le père de Roméo défie le prince.

Je fais dire à Laurence au prince :

Je vais inventer un truc pour qu’ils se tuent entre eux.

Le Prince est d’acccord :

Comme cela, je garderai le pouvoir.

Le prince divise pour régner, avec l’accord tacite de l’église.

Roméo aime Juliette

Roméo veut se marier avec Juliette. Celle-ci insiste pour que Roméo lui demande son avis. Sa mère préfère Paris et ne sent pas bien Roméo.

Bataille et bannissement

Tybald tue Mercutio. En effet, ils sont face à face dans la constellation. Tybald a lancé la guerre. Roméo est triste.

Le prince dit « cela devient très difficile » et n’a pas envie d’agir. Il bannit Roméo qui n’a pas envie de partir. Celui-ci veut le pouvoir et tuerait bien le Prince.

Juliette se méfie de Laurence

La mère de Juliette lui dit d’épouser Paris. Juliette n’est pas d’accord et va voir Laurence pour lui demander de l’aide. Laurence lui expose son plan.  Juliette se méfie, elle n’est pas si bête que cela. Laurence pense que le prince lui fait de l’ombre, il aime bien Roméo.

Roméo ne veut pas mourir

Juliette boit la fiole. Roméo voit Juliette étendue. Paris arrive et n’a pas envie de tuer Roméo. Roméo le tue pour respecter l’histoire.

Quand Roméo découvre Juliette, il n’a pas envie de mourir pour elle.

Elle est morte et moi je suis vivant.

En effet, sa dynamique n’est pas celle d’un suicide ! Quelquefois, des personnes se suicident pour rejoindre une soeur morte, ce qui fut le cas de Shakespeare, pas pour une femme.

Juliette se réveille et embrasse Roméo. Comme Laurence lui explique l’histoire, elle a envie de donner des claques à Laurence. Elle n’a pas envie de mourir non plus.

J’ai le droit de vivre. Etre vivant, c’est mieux.

Juliette pense être dans le rôle inversée de Blanche Neige, réveillée par un baiser.

Voici les réactions des autres personnages :

  • La mère de Roméo accepte de mourir.
  • Le prince dit « ah, l’amour ». Il se défausse complètement et se méfie de Laurence.
  • Laurence n’a pas peur de lui. C’est le vrai tueur de l’histoire.

En conclusion, les seconds couteaux se tuent entre eux, avec l’aide de l’église

Encore une fois, Shakespeare nous embrouille avec une histoire de couple et nous fait croire que l’origine du suicide est l’amour. Comme dans Hamlet, le fils n’a pas demandé aux parents la main de leur fille. En réalité, cette histoire cache les responsabilités des princes, des rois et de l’église.

Le prince a éliminé la concurrence, Roméo et son père, à l’aide du frère Laurence. Voici la véritable histoire de Roméo et Juliette, une tuerie acceptée par le prince et l’église et masquée par une histoire d’amour. 

Qu’en pensez-vous ? Si vous avec des remarques, laissez-moi un message.

, , ,

5 Responses to L’interprétation de Roméo et Juliette

  1. Patrick le breton 31 mai 2012 at 14 h 36 min #

    l’exemple est super pour démontrer le coté nocif des interprétations et des jugements,
    concepts déconseillés en CNV :
    Romeo s’empoisonne pour rejoindre Juliette car il crois que Juliette est morte
    dans les faits Juliette n’est pas morte mais voyant Romeo mort s’empoisonne également
    au total deux morts pour un fait erroné ( la mort de Juliette )……..

    • admin 22 juin 2012 at 13 h 14 min #

      Le tout sous la houlette de frère Laurence…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avez-vous conscience de votre scénario de vie ? | Michel Diviné - 27 décembre 2014

    […] de scénarios sont morbides et finissent mal, mettant l’amour au-dessus de la vie, tels Roméo et Juliette. D’autres le sont moins et reflètent plus la dynamique d’un enfant qui veut rester […]

  2. Cinq états essentiels | Michel Diviné - 1 mai 2016

    […] Il est important que ce besoin d’amour soit orienté vie et non morbide comme Roméo et Juliette où ils meurent tous les deux à la […]

  3. Othello ou le prétexte de la jalousie | Comment être en paix avec sa famille ? - 2 avril 2017

    […] Les hommes n’ont pas confiance dans leur femme, c’est la seule « vérité » de cette pièce. Tout le reste, remettre en cause les lieutenants, se suicider, tuer sa femme ou autrui pour l’amour d’une femme n’est pas vécu comme réel parmi les participants. Et le doge, garant de l’ordre, n’intervient jamais, ce qui ajoute à la confusion, tout comme dans Roméo et Juliette. […]

Laisser un commentaire