Les femmes savantes ou la philosophie cache-sexe de Molière

« Faites-la sortir, quoi qu’on die, De votre riche appartement. » est une tirade célèbre du philosophe Trissotin dans la pièce de Molière, Trissotin ou les femmes savantes, créée en 1672.

LesFemmesSavantes

Après Le bourgeois gentilhomme, j’ai voulu comprendre le sens de cette pièce de théâtre, monument de notre culture française.

L’histoire : Clitandre aime la cadette Henriette

L’action se passe dans la famille Chrysale : l’orphelin Clitandre aime la cadette Henriette, après avoir été éconduit par sa soeur aînée Armande, absorbée par la philosophie tout autant que sa mère Philaminte. Chrysale, le père des 2 soeurs, appelle de ses voeux le mariage de la cadette Henriette avec l’orphelin Clitandre, tandis sa femme Philaminte, lui préfère le philosophe Trissotin.

Voici l’arbre généalogique de cette famille qui se déchire à propos du mariage de leur fille. Sont en grisés les « philosophes », les femmes savantes : femmes savantes

Ariste, frère de Chrysale, penche du côté de Clitandre, tandis que Bélise, sa soeur, pense que Clitandre en pince pour elle. Martine est une servante de cuisine « insolente qui insulte les oreilles de sa patronne ». Vadius est un philosophe qui, invité chez Philaminte, se fâche avec Trissotin. Je l’ai négligé pendant la constellation.

La constellation familiale selon Bert Hellinger

Mettons d’abord en place la famille d’origine de Chrysale, puis sa famille actuelle et, enfin, les deux prétendants : l’orphelin Clitandre et le philosophe Trissotin.

La famille d’origine de Chrysale, son père, sa mère, son frère Ariste et sa soeur Bélise

Spontanément, le père se place à gauche et la mère à droite. Ils ont tous les deux l’impression d’être morts. Puis, le fils Ariste et la soeur Bélise se placent à la gauche des parents. Enfin, Chrysale vient à leur droite.

Comme le père est à la gauche de la mère, je teste leur relation en plaçant un partenaire précédent à droite de la mère et en observant la réaction de Chrysale. Effectivement, celui-ci est attiré et se sent mieux s’il s’appuie sur lui. Et le père n’en veut pas !!! Il est donc probable qu’il soit le fils d’un partenaire différent du père, appelé Y1.

Monsieur Chrysale et madame Philaminte se rencontrent

Présentons à Chrysale sa future femme. Philaminte vient en face de Chrysale et plait aux 2 parents. Chrysale quitte alors ses parents et vient à la gauche de sa femme ! C’est normal, il a du mal à s’appuyer sur son père… Nous avons le placement suivant :

FS1

Les hommes sont à la gauche des femmes dans ce placement. Les hommes recherchent leur mère ou les femmes ont l’ascendant sur les hommes…..

Ils ont 2 filles et 2 prétendants

Les deux filles naissent….

  • L’aînée Armande est bien avec sa mère et préfère les filles aux garçons. La philosophie est pour elle une ruse pour éloigner les garçons. Elle est peut-être identifiée à un partenaire précédent de sa mère et c’est pour cela qu’elle « aime » Trissotin.
  • Henriette est bien avec son père et est attirée par une partenaire de son père. Elle est une « fille à papa ».

Dans cette famille spéciale, chaque fille est identifiée à un partenaire précédent des parents. Nous avons l’arbre reconstitué suivant :

FS3

Les prétendants se présentent

  • Le philosophe Trissotin vient à la droite de Philaminte. La philosophie est donc une ruse pour le faire venir chez elle. Et Chrysale ne se doute de rien….
  • Clitandre vient et préfère Bélise à Armande ou Henriette ! Bélise dit du bien de Clitandre : « je connus feu son père, un fort bon gentilhomme ». Peut-être qu’après avoir connu le père, elle veut connaître le fils.

En réalité, aucun des 2 prétendants n’est attiré par la cadette Henriette.

L’histoire de Martine, la servante de cuisine

Martine se plaint à Crysale que sa femme Philaminte veut la chasser. En réalité, Philaminte est plutôt amusée par Martine. Elle se plaint à son mari, conformément à la pièce.

Elle a, d’une insolence à nulle autre pareille, Après trente leçons, insulté mon oreille, Par l’impropriété d’un mot sauvage et bas,   Qu’en termes décisifs condamne Vaugelas.

Au début, Chrysale n’est pas d’accord pour la licencier, et change d’avis quand sa femme insiste. Molière veut donc le faire paraître faible devant sa femme.

Le philosophe Trissotin et Henriette…

Trissotin clame son sonnet devant la mère et ses filles.

Faites-la sortir, quoi qu’on die, De votre riche appartement.

La mère Philaminte l’aime bien, l’aînée Armande n’est pas attirée, contrairement à la cadette Henriette ! Par contre, quand ils sont seuls, Henriette l’aime moins, quoique toujours attirée par le « quoi qu’on die ». Donc, il est possible d’attiré par l’esprit de quelqu’un et ne pas l’aimer. Henriette a envie de rester avec son père. Sa mère Philaminte a envie qu’Henriette aille avec Trissotin pour se débarrasser d’elle, l’éloigner de son père en lui souhaitant de souffrir dans son mariage…. Sûrement parce qu’elle est identifiée à une partenaire précédente du père….

La ruse de l’oncle Ariste

Devant le notaire, Chrysale veut marier Henriette à Clitandre et Philaminte à Trissotin. Ariste annonce deux lettres, l’une du procureur, condamnant Chrysale à  à payer 40 000 écus et que ses 2 associés ont fait banqueroute. Dans la pièce, Trissotin change d’avis :

De tant de résistance à la fin je me lasse.  J’aime mieux renoncer à tout cet embarras,   Et ne veux point d’un cœur qui ne se donne pas.

Trissotin reste pourtant de marbre devant cette annonce, contrairement à l’histoire. Clitandre persiste devant Henriette :

Tout destin avec vous me peut être agréable; Tout destin me serait sans vous insupportable.

Son représentant préfère toujours la tante Ariste à Henriette. Cela peut s’expliquer parce qu’il est orphelin et qu’il cherche sûrement une maman de remplacement.

La mère ne pense pas au mariage de sa fille, elle cherche un autre plan pour avoir de l’argent, car son mari est devenu pauvre. Elle n’a pas perdu la tête….

En conclusion : sauver les apparences du couple

Dans cette pièce, aucun personnage ne ressent de l’amour pour celui nommé dans la pièce. Chaque parent a eu un partenaire précédent et les occasions de conflits sont nombreuses. C’est comme si le mariage n’était jamais remis en cause alors que les tensions s’accumulent dans le couple principal, Chrysale et Philaminte: Martine, Trissotin, le mariage d’Henriette et les revers de fortune. En testant qui est le personnage de la pièce qui représente Molière, c’est Chrysale. Était-il heureux en amour ? Je le testerai lors d’une prochaine constellation.

Pour aller plus loin

Pour avoir le texte de la pièce, cliquez-ici.

Je n’ai pas trouvé sur le net de critique de fond… Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , , , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les 3 types d'aliments du régime Campbell | Michel Diviné - 30 septembre 2016

    […] Quoi qu’on die, la plante complète comprend assez de protéines pour vous nourrir (un minimum de 12,5 grammes pour 500 calories est conseillé). Elle contient beaucoup de fibres et pas de Vitamine B12. […]

Laisser un commentaire