L’enfant adopté refuse de prendre la place de l’enfant mort

Souvent, quand une personne adopte, elle a perdu des enfants et recherche un enfant de remplacement. La personne à réintégrer est alors l’enfant mort.

JosephVoici une constellation familiale selon Bert Hellinger illustrant cette dynamique.

La question initiale

La cliente a adopté la fille de sa sœur, qui a maintenant 30 ans, mais ne lui a jamais dit. Elle se demande si elle devrait lui dire. Elle me précise que c’est la 2e fille de sa sœur, d’un père différent, et qu’elle n’a pas de nouvelle de la première.

Comme je lui demande si elle a perdu des enfants, ce qui est souvent le cas, elle me répond qu’elle en a perdu 2 enfants, volontairement.

Le placement initial

Je lui demande de placer sa soeur, ses 2 enfants, les 2 pères et elle-même. La placement initial est le suivant :

Claud1Les 2 filles de sa sœur s’appuient sur leur père, en face de leur mère biologique.

  • La première fille part vers la droite.
  • La 2e fille, celle qu’a adoptée la cliente, a tendance à partir vers sa gauche, vers sa tante.

Ainsi, les 2 enfants veulent partir et refusent leur mère.

Le déroulement de la constellation familiale

Comme je place les 2 enfants morts de la cliente, en s’appuyant sur elle, la 2e fille n’a plus envie d’aller vers elle. Elle a alors envie d’aller vers sa mère. Par respect pour l’enfant mort, elle préfère donc s’appuyer sur sa mère. Elle va vers sa mère, s’appuie sur elle, et dit à sa demi-sœur aînée :

« Je suis bien ici, tu peux revenir à ta place. »

Au bout d’un certain temps, sa sœur vient à sa droite et nous avons le placement final suivant :

Claud2Ainsi, les enfants s’appuient sur leur mère biologique. Je fais alors échanger les paroles typiques dans le cas d’adoption. La soeur dit à la cliente, sa soeur :

Je te remercie de t’occuper d’elle.

Qui répond :

Je le fais avec plaisir

En conclusion : respecter la place de chacun

Dans le cas d’adoption, il est essentiel que les parents adoptants respectent les parents biologiques de l’enfant adopté. Ainsi, celui-ci s’appuie sur ceux qui lui ont donné la vie. Nous avons les messages suivants :

  • Dans cette constellation, l’enfant à réintégrer est l’enfant mort. Il arrive souvent que l’enfant adopté soit identifié à un enfant mort de ses parents adoptant.
  • De plus, la fille adoptée change de place et elle devient la 2e. Cela arrive souvent dans le cas d’adoption ou de FIV. Un enfant adopté sait qu’il a 2 parents, mais ignore souvent combien de frères et sœurs il a, quel est sa place.

J’ai animé ensuite une 2e constellation avec comme représentante la fille adoptée et « l’annonce de son adoption » comme représentante pour voir si la fille adoptée préfèrerait le savoir. Comme la cliente avait pris comme représentante de « l’annonce » la même représentante que la sœur aînée dans la constellation précédente, l’annonce devient « tu as une demi-sœur aînée ».

Comme le père adoptif ne voulait pas l’annoncer à la fille, je les mets en place ainsi que le père biologique. Alors, le père accepte de le dire à sa fille adoptée. Pour lui, l’annoncer a plus de conséquence, car cela signifie qu’il n’a rien à voir avec elle, alors que les grands-parents maternels restent les mêmes.

Pour aller plus loin

Un livre et une vidéo

 Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire