Les avortements selon Bert Hellinger

Voici un extrait du livre de Bert Hellinger Allons de l’avant : La vraie raison des crises conjugales et leurs solutions où il aborde le sujet des avortements.

Après un avortement, généralement, la relation de couple est finie. À travers l’enfant, on avorte aussi son partenaire pour rester dans l’image. En règle générale, l’amour n’y résiste pas.

Les conséquences de l’avortement sont que les parents l’expient, quels que soient les motifs ou les explications qu’ils en donnent. Lorsqu’on observe cela, on voit bien qu’ils expient. Par exemple, la femme expie souvent en n’ayant pas, en ne trouvant pas ou en ne gardant plus de partenaires. C’est alors terminé. Ou, par exemple, elle expie d’une autre manière, par une maladie grave. J’ai observé que le cancer est parfois l’expiation d’un avortement.

Quelle est la solution ? La solution consiste à ce que l’enfant avorté qui a été rejeté, soit repris et réintégré dans la famille. Ce serait la solution. Cela se fait par le deuil. Tout à l’heure, j’ai donné aux parents l’occasion de porter le deuil. Mais ils ne l’ont pas fait. Ils étaient occupés avec eux-mêmes. Je n’ai pas le droit d’intervenir. On ne peut pas forcer cela. Il s’agit d’un phénomène qui vient de l’âme, quand il réussit.

Le deuil se manifeste dans une profonde douleur. Alors là, l’enfant est vu. Son travail avec un écho, voit sous. D’abord on les laisse abaisser leurs regards sur l’enfant. Puis, on les laisse poser une main sur la tête de l’enfant. On établit ainsi un contact. Si vraiment l’enfant est vu, les larmes coulent. Et ces larmes réconcilient l’enfant. À présent, avec les larmes, l’amour coule vers l’enfant. Alors, l’enfant est consolé.

La mère peut dire alors : « je suis ta mère et tu es mon enfant. Maintenant je te prends comme mon enfant et je te donne une place dans mon cœur. » Le père dit aussi : « je suis ton père et tu es mon enfant. Maintenant, je te prends comme mon enfant je te donne une place dans mon cœur. »

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.



2 réflexions au sujet de “Les avortements selon Bert Hellinger”

  1. Bonjour,
    Je vous suis profondement reconnaissant pour votre combat pour la liberartion des femmes et des hommes cassés par l’avortement. Dieu vous en récompense. Je suis thérapeute depuis une diziane d’année et j’ai pu expérimenté la douyleur de l’avortement à travers les couples noatamment les femmes qui viennent en consultation. Merci pour votre travail
    KABORE ALOYS
    A OUAGADOUGOU

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.