La colère de la mère adoptive est toujours présente

Une mère adoptive est souvent en colère contre sa fille adoptée, qu’un descendant peut reprendre sans le vouloir.

Voici une constellation qui le rappelle.

La question initiale

Une jeune fille me déclare être en colère contre sa mère et me précise que son père est mort.

Le placement initial : père, mère et fille

Je lui demande de se placer, ainsi que sa mère et son père qu’elle place ainsi. Je demande au père de s’allonger au sol et à la représentante de se retourner. Comme la mère ne veut pas regarder le père et que celui-ci a les yeux fermés, je fais dire à la fille vers sa mère :

Tu peux regarder papa, il est en paix.

Il est possible que la fille reprenne la colère de la mère envers son père mort.

La constellation familiale

Comme je lui demande de placer sa grand-mère maternelle, elle me dit « Laquelle ? Ma mère a été adoptée ». Je comprends alors qu’elle peut reprendre la colère de la grand-mère adoptive, toujours vivante, envers sa mère. Comme je lui demande de la placer, elle la place à côté d’elle, ce qui confirme l’intrication.

Je lui demande de choisir une personne pour représenter la grand-mère biologique et je fais alors échanger les paroles typiques en cas d’adoption :

La grand-mère biologique envers la grand-mère adoptive : je te remercie d’avoir pris soin d’elle.

La grand-mère adoptive envers la grand-mère biologique : je l’ai fait avec plaisir.

Et je construis le placement final :Voici les paroles finales entre la grand-mère adoptive et la cliente :

Je te bénis pour que tu aies des enfants et que tu les vois grandir.

Et je fais répéter les mêmes entre la grand-mère maternelle et la cliente.

Comme je fais venir la cliente à la place de sa représentante, elle a du mal à l’accepter, je lui demande si elle l’accepte « un peu » pour ancrer son changement et elle acquiesce.

En conclusion

Une mère adoptive est souvent en colère contre l’enfant adopté. Cela peut venir du fait qu’elle n’accepte pas de ne pas avoir d’enfant et qu’elle soit en colère contre la mère biologique qui en a eu. Il se peut aussi qu’elle reprenne celle de la mère biologique en colère contre l’enfant qu’elle ne voulait pas. En s’appuyant sur sa lignée maternelle, la cliente dissout ces deux colères éventuelles.

Pour aller plus loin

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.