Ton frère est en paix, moi aussi

Comment mettre en paix le système suite à un meurtre ? En aidant le meurtrier à regarder sa victime.

victime

Voici une constellation familiale selon Bert Hellinger qui illustre ce propos.

La question initiale de la constellation

Une cliente veut clarifier la relation qu’elle a avec son compagnon. Elle était auparavant représentante d’une femme qui avait posé la même question et qui avait un frère mort. Comme elle me confirme qu’elle a perdu un frère, je lui demande de placer quelqu’un pour elle, pour son frère et sa mère.

Le placement initial de la constellation familiale

Les 3 personnes sont placées ainsi :

Carolinedebut

Comme la mère est très en colère contre son fils, je demande dans quelles circonstances le fils est mort. La cliente me répond que son frère a été assassiné, probablement par sa compagne. Je place alors la grand-mère derrière la mère et je demande à la cliente de choisir quelqu’un pour la personne qui a assassiné son frère. Elle choisit une femme qu’elle place en face de son frère,

La responsable de la mort du frère est placée

Voici le 2e placement de la constellation familiale.

Carolinefin

Puis je rajoute la mère de la meurtrière et la grand-mère maternelle. Ainsi que la mort de la cliente en face d’elle.

Victime et persécuteur

La personne qui a tué le fils ne veut pas le voir. Je place sa mère et je fais dire au fils :

S’il te plaît, regarde-moi.

Puis, longtemps après :

Je suis prêt, je t’attends là où tout le monde est en paix, où il n’existe plus de différence entre victimes et persécuteurs.

Le meurtrier ressent de la chaleur. Je retourne la mère pour qu’elle aille dans les bras de sa mère. Quand elle est en paix, je lui fais dire à sa fille (la mère) :

Ton frère est en paix, moi aussi.

La mère prenait la dynamique de la personne qui avait tué son fils. Il est probable que la fille voulait suivre son frère dans la mort.

La mort de la cliente

Je place une représentante pour la mort de la cliente en face d’elle. La mort calme et je voulais qu’elle s’occupe de la sienne et non de celle de son frère. Comme c’est toujours difficile pour elle, je la déplace à la droite de son frère qui lui dit.

Je suis en paix, tu peux l’être aussi.

Les dynamiques entre victimes et persécuteurs

La relation entre victime et persécuteur crée un lien. La victime appartient au système du persécuteur et réciproquement. C’est pour cela qu’il est essentiel d’être en paix avec les 2, sous peine de poursuivre la souffrance et la dynamique.

Pour que les 2 soient en paix, il est essentiel que le persécuteur voit la souffrance de la victime. Celle-ci est la solution et a de « l’amour » pour son persécuteur qui en a besoin.

Quand le meurtre a été commis dans la famille, un descendant risque de s’identifier aux 2 personnes, d’avoir la confusion dans sa tête, d’être schizophrène ou dans sa langue et de bégayer.

La colère que ressent une personne envers le persécuteur d’une victime est souvent la colère du persécuteur. D’agir ainsi empêche la résolution. La victime a plus de compassion envers son persécuteur.

Pour aller plus loin

Deux livres de Bert Hellinger :

Allez sur son site si les livres sont indisponibles chez Amazon.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire sur ce sujet délicat.

, ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire