Prends soin de mon rein

Le don d’organes n’est pas anodin pour le donneur.

operationVoici une constellation récente sur le thème du don d’un rein.

La question initiale

La personne demande de clarifier la relation avec son ami.

Le placement initial

La cliente place sa représentante au bord de l’assemblée, vers l’extérieur. Comme, je lui demande si elle a déjà fait des tentatives de suicide, si elle a été malade, elle me répond qu’elle a été opérée d’un rein pour le donner à sa sœur aînée. Je lui demande alors de placer une personne pour sa sœur plus âgée.

rein1Elle place sa sœur dans son dos. Comme je la change de place pour la mettre à sa droite, je lui demande d’amener son rein, qui est alors placé entre les deux sœurs. Le rein n’a pas envie d’aller vers la sœur, et veut rester avec la représentante de la cliente. Je lui fais dire les paroles suivantes :

Tu prendras soin de lui.

Et petit à petit, le rein accepte d’aller vers la sœur.

Le placement final

Je fais amener la mort devant elle et nous avons la configuration suivante.rein2

Je clos la constellation en lui conseillant de demander une compensation à sa sœur pour rétablir un certain équilibre et qu’il est important qu’elle prenne soin de sa santé et de dire « je reste ».

En conclusion

En faisant un don d’organe, le donneur met sa vie en danger. La réponse n’a ici rien à voir avec sa question. Dans cette constellation, le phénomène lié au don d’organe ressemble à l’adoption,  souvent liée à une dynamique suicidaire et dont les paroles libératrices sont « je te remercie de prendre soin de lui » aux parents adoptants. Nous avons à peu près les même paroles ici.

Pour aller plus loin

Dans son livre « Die Quelle braucht nicht nach dem Weg zu fragen », Bert Hellinger parle de transplantation de foie et de rein. Dans le premier cas, le receveur pensait avoir un droit sur le donneur. Dans le 2e cas, le receveur attendait la mort d’un donneur et sentit que cela n’allait pas. Voici ce qu’il dit :

Je considère que le don d’organes est absurde, très honnêtement. Si c’est la fin de la vie, c’est la fin. Je ne le veux pas au détriment de quelqu’un d’autre.

 Si vous avez des remarques, vous pouvez me laisser un commentaire.

, , ,

2 Responses to Prends soin de mon rein

  1. Coulon 1 février 2017 at 19 h 39 min #

    Bonsoir,
    Ma question repose sur le fait que je me suis fait opérer pour recevoir une cornée à l’oeil gauche. Et que depuis toutes ses années je vois très mal avec cet oeil.

    Est ce que une constellation pourrait me permettre de règler ce soucis ?

    Si oui comment je devrai poser ma question en constellation ?

    Merci à vous

    • grandtout 2 février 2017 at 10 h 26 min #

      Je ne suis pas sûr qu’une constellation règle ce souci. Dans les questions physique, il est important d’agir à trois niveaux : celui de l’âme ou de l’intrication familiale, celui de l’esprit « je peux le supporter » et celui du corps physique (intervention médicale, réflexologie ou autre).

Laisser un commentaire