Prendre soin du persécuteur

Prendre soin du persécuteur

Suite à la publication du rapport Sauvé sur les violences sexuelles dans l’église catholique, j’ai voulu comprendre le phénomène.

Et j’ai animé une constellation sur le sujet pour en comprendre la dynamique.

La constellation familiale selon Bert Hellinger

Les personnages

J’ai sélectionné Jésus, un évêque, un abuseur, un abusé et ses parents. J’étais moi-même dans la peau de l’évêque.

La constellation familiale

Jésus se place en premier, puis vient l’évêque. Il se place à sa droite et se met à genoux. Ainsi, il est très ambiguë. Il fait comme s’il s’inclinait devant lui, mais se met à sa droite.

Puis, un « abuseur » de l’église vient en face de lui. Aussitôt, l’évêque se lève et a un intérêt sexuel envers Jésus, qu’il aime… L’abusé vient à la droite de l’abuseur et les parents sont derrière. Nous arrivons à la configuration finale suivante :

Ainsi, l’église attire les personnes homosexuelles, bien que ce soit un péché pour l’église. Ce n’est pas le célibat qui est à l’origine de ce comportement, c’est le célibat qui est le plus supportable par des personnes homosexuelles.

En conclusion : prendre soin du persécuteur

Dans tous les cas, ces personnes risquent de passer à l’acte, que ce soit dans l’église ou en dehors de l’église. L’important est d’en prendre soin le plus possible, ce que ne fait malheureusement pas l’église qui en faisait un péché de la même nature que l’adultère ou qui déclare que c’est l’œuvre du diable et qui révise son droit canon.

Pour aller plus loin

Le rapport final de la CIASE.

La forte présence des homosexuels dans l’église. Un extrait d’un article du Monde.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.