Pourquoi Alan Turing a-t-il croqué la pomme empoisonnée ?

Alan Turing est un mathématicien cryptologue homosexuel, qui s’est suicidé à 41 ans en mangeant une pomme empoisonnée au cyanure.pommeVoulant en savoir plus sur sa dynamique, j’ai plongé mon nez dans sa biographie, sa généalogie et animé sa constellation familiale selon Bert Hellinger.

La biographie d’Alan Turing

Elle est fascinante. Grand sportif amateur de marathon, il participe pendant plusieurs années au « décodage » des machines allemandes de cryptographie appelées Enigma avant de se consacrer à ses propres travaux sur la morphogenèse et la conception d’une machine universelle.

  • Après avoir été conçu en Inde où son père était fonctionnaire, il nait en Angleterre en 1912 et sera confié, avec son frère aîné, à des amis de ses parents avant que son père ne démissionne et que ses parents ne reviennent d’Inde en 1926.
  • En 1930, meurt de la tuberculose son ami Christopher Morcom. Il gardera toujours des contacts avec ses parents.
  • De 1939 à 1945, il construit ce qui est appelé des « bombes » à causes des cliquetis qu’elles faisaient pour décoder la configuration des machines Enigma qu’utilisaient les allemands. Comme ces travaux étaient classés, il ne pouvait en parler. Ses travaux ont été déclassés en 2000. Il se fiança alors avec Joan Clark avec qui il garda de bon contacts.
  • En 1943, il part aux USA pour assister aux travaux des USA en cryptologie. Il se consacre ensuite à la biologie, à la morphogenèse, au développement des cellules. qu’il veut modéliser.
  • En 1952, l’ami d’une personne qu’il avait invité chez lui, lui dérobe de l’argent. Portant plainte et les policiers lui demandant la nature des relations qu’il avait, il reconnait qu’il a des relations homosexuelles. Condamné à choisir entre un traitement aux hormones et la prison, il choisit le traitement aux hormones qui durera un an.
  • En 1954, il se suicide en mangeant une pomme qu’il a empoisonnée au cyanure. Sa mère refusera d’admettre son suicide.

En décembre 2012, onze scientifiques britanniques, dont le physicien Stephen Hawking, appelle le gouvernement britannique à annuler sa condamnation. Le 24 décembre 2013, la reine Élisabeth II le gracie en signant une prérogative royale de clémence.

Sa généalogie

Alan était le deuxième et dernier enfant de ses parents, son père était le deuxième de 10 enfants dont 2 sont morts jeunes tandis que sa mère était la 3e de 4 enfants.

Le frère aîné de son père, Arthur est mort au combat en Inde en 1899 et Evelyne, une soeur plus âgée que sa mère, avec qui elle fut élevée chez William Crowford, est morte à 39 ans en 1917. Voici le génogramme presque complet.

Alan

Vous pouvez cliquer dessus pour le voir en grand. Je me suis appuyé sur les sites de thepeerage pour le père et de geni pour la mère. Ainsi, Alan a perdu plusieurs oncles paternels et une tante maternelle. Alan Turing étant homosexuel, serait-il identifié à sa tante Evelyn ? Est-il mort identifié aux 2, à son oncle Arthur et à sa Tante Evelyn ?

Sa constellation familiale

Je demande à 4 personnes de se placer spontanément, les 2 parents d’Alan ainsi que Arthur et Evelyn. Les 2 parents sont côte à côte et les 2 autres face à face.

constellation familiale Alan TuringComme Alan vient se placer à la gauche de ses parents, Arthur tourne autour de lui et Evelyn a envie de s’allonger au sol. Elle est morte 5 ans après sa naissance. La pomme vient se placer à côté d’Evelyne. Alan veut bien s’allonger à côté de sa tante et de la pomme, mais pas mourir. Quand un représentant du cyanure arrive, Alan veut bien mourir, presque au même âge qu’elle.

En conclusion : il a croqué la pomme de sa tante Eve

Ainsi, Alan est bien identifié à sa tante Eve. Il a croqué la pomme non pour l’histoire de Blanche Neige, histoire qu’il adorait, mais pour sa tante Évelyne qui lui rappelait l’histoire de la pomme qu’elle proposa à Adam.

Pour aller plus loin

Deux livres de référence et un site :

  • Sur l’histoire d’Alan Turing : un livre « copieux », Alan Turing ou l’énigme de l’intelligence, écrit par Andrew Hodge, mathématicien et homosexuel, qui a approfondi le plus son histoire.
  • Sur la cryptographie :  Histoire des codes secretsde Simon Singh, livre passionnant et compréhensible sur la cryptographie.
  • Un lien vers Mon frère, ce génie, un article écrit en anglais de John Turing, frère aîné d’Alan, après le livre écrit par sa mère.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , , , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.