Les USA entre l’Amérique et l’argent

Curieux de savoir s’il existait une dynamique jouant sur l’élection de Trump aux USA, j’ai animé une constellation sur le sujet.Voici donc un peu d’histoire et la constellation.

L’histoire des USA

Je l’ai découpée en 3 épisodes : les amérindiens, les guerres (de sécession, indiennes et d’indépendance), et les élections.

Les amérindiens, les anglais et les États-Unis

Les amérindiens venaient probablement d’Asie, plusieurs dizaines de milliers d’années avant notre ère. En 1607 débarquent les anglais et les États Unis seront indépendants le 4 juillet 1776.

La guerre de sécession (1861- 1865), les guerres indiennes (1778 – 1890) et l’indépendance des USA

Abraham Lincoln, qui militait pour l’abolition de l’esclavage, fut élu le 16ème président des USA en 1860. Cette élection entraîna la sécession de sept États esclavagistes du sud et la formation des États confédérés. Il supervisera la nomination des généraux, dont Grant qui reçu la reddition des états confédérés.

Robert Lee est le général en chef des armées des Etats confédérés. Il se rendit à Ulysses Grant, qui deviendra en 1869 le 18ème président des USA, le 9 avril 1865.

Les élections, démocrates et républicains

Abraham Lincoln était républicain. J’ai ensuite choisi Barack Obama et Donald Trump, les 44 et 45ème présidents des USA.

La constellation familiale

Commençons par l’Amérique.

L’Amérique, les amérindiens et les anglais

Faisons venir les représentants de l’Amérique, des amérindiens et des Anglais.

  • Le représentant de l’Amérique vient au milieu.
  • Celui des indiens vient à sa droite, peut-être parce qu’ils venaient de Sibérie après avoir traversé le détroit de Behring. Le représentant des indiens dit vouloir protéger l’Amérique.
  • Le représentant de l’Anglais vient à la droite des Indiens. C’est à qui sera le plus à droite, à qui aura le pouvoir sur la terre d’Amérique du Nord.

Comme le représentant des Anglais veut s’appuyer sur l’Amérique et les amérindiens, ceux-ci refusent et ont envie de le laisser « tomber ». C’est ce qui arriva aux anglais.

Enfin, un esclave noir vient à la gauche de tout ce beau monde. Ils représentaient 30% de la population des états confédérés à cette époque.

La guerre civile américaine et Abraham Lincoln

Viennent le confédéré Lee et le président Abraham Lincoln.

Lee se place en face de l’Amérique. Quand je place l’esclave noir à ses côtés, l’Amérique le trouve menaçant. C’est le début des ennuis. Abraham Lincoln vient entre les deux camps, de côté, comme s’il voulait faire un pont. Il a en effet été élu par tout le monde, avant la guerre de Sécession. Il mourra néanmoins assassiné par un confédéré.

Quand Abraham Lincoln dit à Lee que c’est important que l’esclave soit libre, les deux croient en son discours et Lee n’est pas d’accord, tout comme les Anglais. Pour l’Amérique, c’est évident que les esclaves doivent être affranchis.

Lors de la guerre d’indépendance, le représentant des USA indépendants vient à la gauche de l’Amérique.

Les élections : Obama, Trump et Hillary Clinton

Viennent les protagonistes des dernières élections : Hillary Clinton vient à la droite des Anglais, Obama à la droite d’Abraham Lincoln et Trump à côté des esclaves et des confédérés. Nous avons la configuration suivante :

L’objectif de Trump est de faire de l’argent. C’est un digne représentant des sudistes qui privilégient l’argent sur la bienveillance et le bien de tous. Comme il est en colère contre l’Angleterre, je cherche pourquoi. Je fais venir Theresa May qui lui fait comprendre qu’il y a une différence entre l’empire et le gouvernement britannique. Cela calme Trump, même si je ne comprends pas pourquoi.

Je poursuis mon parcours électoral en prenant comme représentants un électeur moyen et un grand électeur. L’électeur américain vient s’adosser sur les USA tandis que le grand électeur vient à la droite de Trump. Je fais venir l’argent qui se place auprès d’eux. Ils courent après le même objectif, les élus du congrès étant de plus en plus riches.

En conclusion : célébrer la vie ou l’argent ?

Nous avons deux camps face à face, d’un côté celui des Amérindiens et de l’Amérique et, de l’autre, celui de l’argent, Abraham Lincoln et Obama jouant les conciliateurs impuissants. Ainsi, l’argent, qui fut le moteur de l’esclavagisme qui profitait à une minorité, sous-tend le système électoral des USA par le jeu des grands-électeurs.

Les personnes qui courent après l’argent ou la notoriété sont des personnes morbides. Un frère de Trump est mort d’alcoolisme à 43 ans. une soeur de Bush est morte à 3 ans, Poutine a perdu deux frères et François Fillon un frère.

Peut-être que les protagonistes sont liés à leur ascendant : Hillary a une ascendance galloise et anglaise, Trump allemande et écossaise.

C’est comme si nous avions d’un côté ceux qui célèbrent la vie et de l’autre ceux qui veulent mourir et amasser beaucoup d’argent.

Pour aller plus loin

Des livres

Sur le Net

Un discours d’Obama sur l’Amérique

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire