Les incas, les jésuites et la dictature argentine

En voyage en Argentine pour animer des constellations familiales et admirer les chutes d’Igazu, je me suis demandé s’il n’y avait pas un rapport entre la guerre sale de la dictature argentine et les jésuites.J’en ai donc profité pour animer une constellation familiale sur le sujet lors de mon séjour à Buenos Aires chez Nico et Sabrina.

Un peu d’histoire argentine

Les premiers « indiens » venaient d’Amérique du Nord 16 000 ans avant J. C. Ils étaient d’origine sibériennes, de chasseurs ayant traversé le détroit de Béring 30 000 ans auparavant.

Les incas

La civilisation inca prend naissance au début du 13ème siècle dans l’actuel Pérou et couvre la partie occidentale de l’Amérique du Sud. À son apogée, elle s’étend de la Colombie jusqu’à l’Argentine et au Chili, par-delà l’Équateur, le Pérou et la Bolivie.

Cet empire pratiquait les sacrifices humains et avait pour chef suprême le Sapa Inca. A Salta se trouve un musée où sont exposées à tour de rôle des momies de 3 enfants sacrifiés congelés dans un glacier. Cet empire fut conquis par les conquistadors espagnols sous les ordres de Francisco Pizarro à partir de 1532.

Les espagnols et les missions des jésuites

Juan Diaz de Solis découvre le rio de la Plata (la rivière d’argent) en 1516. Au début du 17e siècle, les jésuites établissent 30 missions au sein de la nation Guarani. Vers 1550, la « controverse de Valladolid » stipule que les amérindiens ne peuvent être des esclaves, contrairement aux noirs. Les jésuites seront expulsés en 1767 par la couronne espagnole et 100 000 indiens sédentarisés retourneront à la forêt ou seront esclaves des portugais.

La guerre sale

L’ère Perón prend fin avec la dictature du général Videla en 1976 jusqu’en 1983 avec la guerre des Malouines. Pendant cette « guerra sucia », 30 000 personnes ont disparu et c’est pour cela que des mères défilent toujours sur la place de Mai à BA.

Kirchner et Macri

Après Carlos Menem, Nestor Kirchner est élu président de la république en 2003, puis sa femme Cristina en 2007. Elle quitte le pouvoir en 2015, accusée de corruption et du meurtre du juge Nisman qui enquêtait sur elle.

Macri la remplace et son nom est aussi évoqué dans le scandale des panama papers.

La constellation familiale

Je commence à mettre en place l’Argentine, qui se met au bord d’un cercle imaginaire.

L’Argentine et les incas

Le représentant des incas se place et observe de loin ce qui se passe. L’Argentine est contente qu’il soit loin.

Les jésuites et la dictature

Le jésuite (c’était moi) se place à la droite de l’Argentine et se sent très fort. Les espagnols sont un peu à droite. Nous avons le placement suivant :

Ainsi, c’est la bataille pour le pouvoir. Je comprends soudainement que la résolution vient en associant victimes et persécuteur. Je fais alors venir les victimes des incas et les place à côté des Incas en s’appuyant sur l’Argentine. Aussitôt, le jésuite passe à gauche de l’Argentine, puis la dictature et les espagnols. Nous avons le placement final suivant :

Ainsi, tout le monde est en paix.

Péron, Kirchner et Macri

J’ai voulu poursuivre avec les couples Péron, Kirchner et Macri. Les femmes étaient à la droite de leur époux, Evita Péron en premier. En plaçant les mères derrière leur fils et en échangeant les paroles suivantes :

Je cherche une épouse et non une mère. Il est impossible que tu la remplaces.

Les épouses acceptent alors d’aller à la gauche de leur mari.

En conclusion, honorer les victimes et les persécuteurs

Après avoir visité le musée des momies et les missions jésuites, je ne portais ni les incas, ni les jésuites dans mon cœur. En rejetant ainsi les persécuteurs, j’empêche la résolution d’opérer. En les réintégrant, cela évite aux descendants d’agir en persécuteurs envers leurs concitoyens. Comme le dit Bert Hellinger :

Les allemands seront en paix quand ils auront accepté les soldats nazis.

Pour aller plus loin

Deux livres de Bert Hellinger

  • Dans Der Friede beginnt in den Seelen ou « La paix commence dans l’âme », Bert Hellinger aborde ces constellations « politiques », et met en place 9 générations d’hommes pour le cas d’une personne psychotique de Plama de Majorque. Les victimes des ancêtres espagnols étaient avec les personnes des 7, 8 et 9eme générations.
  • Dans Rachel Weeping for Her Children: Family Constellations in Israel ou Rachel pleure pour ses enfants, Bert Hellinger retranscrit des constellations animées en Israël.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , , , ,

4 Responses to Les incas, les jésuites et la dictature argentine

  1. Daniella Conti 2 février 2017 at 15 h 28 min #

    Merci vraiment pour ces réflexions et ta capacité à la mettre en constellations.
    Je te remercie encore pour ta visite chez ma cousine de La Plata!
    Bises
    Daniella

  2. Sylvie 4 février 2017 at 16 h 13 min #

    Merci beaucoup Michel pour ces partages historiques, riches d’enseignements.
    Amicalement.

  3. 100lys 6 février 2017 at 12 h 01 min #

    J’aime beaucoup ce que vous avez représenté et mis de l’ordre dans l’histoire de l’Argentine. C’est puissant, je pense à la Roumanie…où actuellement le peuple est en manifestation depuis une semaine…contre le gouvernement corrompu…Je trouve intéressant de placer cette énergie dans l’espace…De même qu’avec l’Amérique et son 45ème Président…

    • grandtout 8 février 2017 at 14 h 01 min #

      C’est le sujet de la dernière constellation. Je dois la retranscrire…. Obama et Abraham Lincoln.

Laisser un commentaire