L’âme du meurtrier

Victimes et persécuteur est un thème récurrent dans les constellations familiales.

Voici un extrait du livre de Bert Hellinger Der Friede beginnt in den Seelen. La paix commence dans les âmes qui concerne ce que devient l’âme du meurtrier.

Que se passe-t-il seulement quand quelqu’un a tué un autre ? Il perd son âme. Alors cette âme sera recherchée. Si le meurtrier ne la trouve pas, les générations suivantes la cherchent. Et où est-elle ? Auprès de la victime. Là, auprès de la victime, elle peut être retrouvée. Par conséquent, lorsque nous cherchons ces grandes solutions qui mènent à la paix, nous devons regarder les victimes et pleurer leur destinée avec une profonde compassion. Nous les prenons donc dans notre âme. De cette façon, nous prenons aussi l’âme perdue des meurtriers dans nos âmes. C’est seulement alors que le passé sera terminé.

Voici le texte allemand pour les germanophones :

Was passiert nun mit jemandem, der einer anderen umgebracht hat. Er verliert seine Seele. Dann wird diese Seele gesucht. Wenn der Mörder sie nicht findet, suchen die späteren Generationen diese Seele. Und wo ist diese Seele? Beim Opfer. Dort, beim Opfer, kann man sie zurückholen. Deswegen braucht es, wenn wir diese großen Lösungen suchen, die zum Frieden führen, den Blick auf die Opfer und das Weinen über ihr Schicksal mit tiefem Mitgefühl. So nehmen wir sie in un­sere Seele. Damit nehmen wir auch die verlorene Seele der Täter in unsere Seele. Erst dann kann das Vergangene vorbei sein.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , , ,

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire