C’est l’histoire de mon père, pas la tienne

Pour un parent, il est essentiel de faire la différence entre son père et son fils, sinon, le fils s’identifiera avec son grand-père. Il est important de respecter l’ordre de préséance, d’arrivée sur terre.

Voici une constellation familiale où l’insomnie du fils vient de son identification à son grand-père qui était combattant en Algérie.

Mon fils dort mal

Une mère dit que son fils a des insomnies. Je lui demande de placer quelqu’un pour son fils. Son représentant va mal et s’allonge à terre.

La constellation familiale

En voyant le fils allongé au sol, je demande à la mère s’il y a eu la guerre dans son histoire. Elle me le confirme en précisant que son père algérien a combattu les soldats français en Algérie.

La guerre est placée avant le pays

Je lui demande de placer l’Algérie et la guerre en Algérie. Elle les place ainsi.

Le représentant de la guerre regarde le fils allongé au sol qui le regarde également. Sur cette constellation familiale, la guerre est à la droite du pays.

Normalement, c’est l’inverse, le pays passe avant la guerre. De plus, elle montre l’intrication du fils avec la guerre de son grand-père maternel.

La guerre est terminée

Je fais changer la guerre et le pays de place. Ils vont mieux. Je fais dire au pays :

La guerre est terminée. Tu peux être en paix, viens dans mes bras.

La guerre est alors en paix à côté de l’Algérie. Le représentant du fils se lève et va mieux.

La désintrication du fils

Je demande à la guerre d’Algérie de dire au fils, pour dénouer l’intrication :

La guerre est terminée, tu peux dormir tranquille.

Et je précise à la mère : tu peux dire à ton fils « c’est l’histoire de mon père, pas la tienne. Tu peux dormir en paix ».

L’enfant se fait du souci pour quelqu’un.

L’enfant veut rappeler la guerre à son grand-père. Il peut être identifié à des victimes de son grand-père ou à des camarades de combat morts. Son insomnie vient du souci qu’il se fait pour des morts ou pour son grand-père. C’est souvent le cas dans le cas de difficulté d’endormissement.

Victimes et persécuteurs

Nous retrouvons souvent ce thème de victimes et persécuteurs en constellations familiales. Un descendant peut s’identifier à des victimes ou à des persécuteurs d’un de ses ancêtres. Je fus ainsi représentant de l’arrière petit-fils d’un résistant français. J’étais paniqué à la vue des parents d’un allemand tué par l’arrière grand-père. Ils me hantaient dans « mon » sommeil.

Si vous avez des questions ou des remarques, laissez-moi un commentaire.

, , ,

2 Responses to C’est l’histoire de mon père, pas la tienne

  1. Fouzia 28 février 2013 at 10 h 28 min #

    Bonjour,

    Ma mere a perdu sa mere dans des
    conditions horribles pendant la guerre
    D’Algerie (morte sous la torture).
    Je pense avoir herite d’une grande culpabilite
    Et d’une grande colere.
    Comment en etre sur et comment m’en librerer?
    Merci d’avance de votre aide.

    • admin 28 février 2013 at 11 h 03 min #

      Honorez la grand-mère, son destin et celui qui l’a torturée. Imaginez-les ensemble, les yeux dans les yeux allongés au sol. Regardez-les au sol avec amour. Dites-leur « cela ne m’appartient pas, je vous laisse en paix tous les deux ». Puis, tournez leur ensuite le dos. Votre culpabilité vient du persécuteur et votre colère vient de celle supposée de votre grand mère. De visualiser victime et persécuteur ensemble est la solution qui met tout le monde en paix.
      Sinon, venez en constellation familiale.

Laisser un commentaire