Banalité et légèreté selon Bert Hellinger

Banalité et légèreté selon Bert Hellinger

Voici un extrait du livre de Bert Hellinger A la découverte des constellations familiales : De la théorie à la pratique qui aborde le sujet de la banalité :

Les constellations nous montrent combien les forces qui agissent dans les familles sont puissantes. Si nous fournissons parfois des explications superficielles aux événements, par exemple un suicide, c’est parce que nous ignorons la puissance de l’inspiration qui peut entraîner quelqu’un dans la mort. Les constellations nous révèlent également que nous sommes reliés à de nombreux destins dont nous ne savons peut-être rien. Cet effet va même plus loin car nous prenons part aux souffrances de l’humanité. Souvent, nous ressentons une aspiration à partager cet état de souffrance. J’imagine que de nombreuses psychoses sont probablement liées au fait que le patient plonge profondément dans cette grand souffrance de l’humanité et participe ainsi au destin complexe d’être importuné.

En fait, il n’existe pour moi qu’une seule solution : il faut remonter à la surface et accepter la banalité et la légèreté du quotidien. L’individu ne peut pas supporter de plonger dans la souffrance universelle. Elle est trop immense. Notre équilibre psychique est très fragile. Nous ne supportons pas de contempler tant de souffrance : cela dépasse nos forces. Donc, en fin de compte, il ne nous reste qu’à mener tranquillement notre vie. Une vie en toute simplicité, avec un mari, une femme, des enfants, des loisirs, le bonheur et les malheurs du quotidien. Ainsi, on préserve la légèreté de l’âme. La légèreté de l’âme est ce qu’il y a de plus puissant. En même temps, cette force suprême est toute légère. Celui qui le souhaite peut s’exercer à cheminer vers la légèreté. Elle s’acquiert avant tout dans le quotidien.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

La photo est de Kate Childers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.