Accepter de quitter la maison

Accepter de quitter la maison

Voici un exemple de constellation familiale selon Bert Hellinger où la difficulté de quitter une maison vient d’un inceste passé.

Il arrive que l’on soit ainsi fidèle à des événements que l’on veuille inconsciemment résoudre, ici, un inceste entre frère et sœur.

La question initiale de la cliente

Elle concerne la vente d’une maison familiale, des grands-parents maternels, achetée par la cliente. Quand je lui demande ce qui s’y est passé, elle me dit que sa tante lui a déclaré avoir été agressée sexuellement par son demi-frère plus âgé, le fils de son père et de sa première femme morte jeune. Nous avons le génogramme suivant :

La dynamique la plus courante d’un inceste est celui entre une fille dont le père est mort et son beau-père, le deuxième mari de sa mère, indisponible car n’ayant pas fait le deuil de son premier mari.

La constellation familiale, le placement initial

Je lui demande de placer la maison et la tante… Elle prend un homme comme représentant de la maison.

La maison représente le grand-père… que je replace à côté de la grand-mère et je place un représentant pour le demi-frère. Nous avons la configuration suivante.

Comme le demi-frère est mort, je lui demande de s’allonger au sol. Je fais échanger les paroles entre la tante maternelle et sa mère… qui aurait dû la protéger.

La tante à sa mère : maman, je l’ai fait pour toi. Maintenant, je me retire.

La GMM à sa fille, la tante : tu es innocente. Tu peux regarder ton demi-frère et être en paix.

Normalement, ces paroles sont échangées dans le cas d’inceste entre une fille et son beau-père. Nous trouvons ici la même dynamique, la mère n’ayant pas protégé sa fille.

Le placement final

Je demande à une personne de se placer où elle le veut comme représentante de la cliente. Elle se place derrière l’oncle allongé au sol, en face de la tante. Et je fais dire à la tante à la représentante de la cliente :

Tu peux garder la maison ou la vendre, cela n’a rien à voir avec moi.

La représentante se sent plus légère et a envie de vendre la maison.

En conclusion : honorer le destin de chacun

Elle est double, l’inceste entre demi-frère et sœur vient probablement de la mort de la première femme du grand-père et l’on peut se sentir plus léger en acceptant le destin de chacun. La tante devait être identifiée à la première femme du grand-père. Bert Hellinger disait qu’un inceste entre frère et sœur provient du fait que le frère veut « protéger » la sœur de son père, ce que l’on peut constater ici.

Souvent quand il y a relation sexuelle entre frères et sœurs, c’est pour sauver la fille du père, ou le fils de la mère, d’un amour incestueux. Nous devons oublier tout jugement moral devant de telles situations ; c’est ce qui aide.

Site de Yann Mallet

Pour aller plus loin

Le livre en anglais de Bert Hellinger Love’s one truth où il en parle sur plusieurs pages.

Un extrait de ce livre « comment aider les victimes ».

Il conseille de n’en parler à personne. Ce n’est pas le cas de Camille Kouchner et l’on peut se demander quel est son objectif. En faisant appel à sa bonne conscience, elle ne fait de bien à personne.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

2 réflexions au sujet de “Accepter de quitter la maison”

  1. « En parler à personne » perpétue le silence, le tabou… et les crimes des personnes dominantes sont couverts collectivement : une horreur pour toutes les victimes et notre société !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.